ROSSASSA SANT BARTOMEU.png

ÉGLISE DE SAINT BARTHÉLEMY
(SÓLLER)

Flag_of_France.svg.png

14

CHAPELLE DE SAINT JEAN LE BAPTISTE

00:00 / 02:49
20-CAPELLA-DE-LES-ÀNIMES.jpg

Dans sa partie centrale, on peut voir la sculpture en bois polychrome de Saint Jean-Baptiste, vêtu de peau de chameau. Le Saint porte une croix dans sa main gauche et de la droite il désigne un agneau à ses pieds : "l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde". Il fait référence à Jésus-Christ dans son rôle d'offrande sacrificielle pour les péchés des hommes. Jésus-Christ s’est sacrifié sur la Croix pour enlever les péchés du monde.
A gauche de l'image de Saint Jean se trouve la sculpture de Saint Bernard de Claravall sur un corbeau. Le saint porte un livre dans sa main gauche et ce que nous supposons avoir été un bâton dans sa main droite, bien qu'aujourd'hui il manque la partie supérieure. A ses pieds Saint, qui porte l'habit blanc des cisterciens et avec une mitre.

A droite de la chapelle, avec une décoration identique à celle de gauche, sur un corbeau, on trouve l'image juvénile de Saint Louis Gonzaga, un Saint mort à 23 ans, tenant une croix. Le retable date du XIXe siècle.

Au-dessus de l'image de saint Jean-Baptiste, nous trouvons la niche contenant sainte Lucie de Syracuse avec une palme dans la main droite, symbole de son martyre, et une assiette avec ses yeux sur sa gauche. Sainte-Lucie est la patronne des femmes aveugles et des couturières. Dans le premier corps du retable, juste en dessous du chapiteau ionique d'un pilastre, à l'extrême droite, on peut voir une offrande votive, témoignage de la grande dévotion manifestée à la Sainte.

L'ensemble est de goût Renaissance, malgré le fait qu'il s'agisse d'une œuvre du XIXe siècle.

Sur le mur gauche de la chapelle, nous trouvons la sculpture de la Virgen de la Lactancia, qui allaite l'enfant Jésus. À Sóller, elle est connue comme la Vierge Marie de la poitrine.

Sur le mur droit de la chapelle, il y a une porte qui permet d’accéder à la sacristie. Elle a été percée au début du XXe siècle, lors de travaux effectués dans le presbytère par le curé Sebastián Maimó. Au-dessus de la porte, on peut voir un grand tableau de Sainte Catherine de Sienne entouré d’évocations de sa vie.